voestalpine Böhler Welding

Baguettes de soudage TIG

Le procédé de soudage TIG est synonyme de soudure de haute qualité. Il est utilisé dans des applications exigeantes : soudage des canalisations, industrie alimentaire, récipients sous pression, aviation, etc.

Dans le soudage à l’arc sous gaz avec électrode de tungstène (GTAW) ou soudage à l’arc sous gaz inerte avec électrode de tungstène (TIG), l’arc électrique est généré entre une électrode de tungstène réfractaire et le matériau de base sous la protection d’un gaz inerte. Le gaz protecteur est de l’argon (Ar), de l’hélium (He) ou un mélange argon/hélium de grande pureté. Ce gaz refroidit et protège l’électrode de tungstène chauffée contre l’oxydation par l’oxygène atmosphérique. Il permet la formation d’un arc électrique stable. De plus, le gaz inerte protège le bain de fusion liquide de l’air ambiant. Dans le procédé GTAW, le métal d’apport est appliqué manuellement par le soudeur, et dans les procédés mécanisés cela est effectué à l’aide d’un dévidoir TIG. Dans les procédés GMAW standard, la baguette ou le fil de soudage TIG s’utilise sans tension électrique. Pour le procédé TIG à chaud mécanisé à productivité plus élevée, le fil TIG est préchauffé à l’électricité.

Des baguettes de soudage TIG de 500 mm, 36” (914 mm) ou 1 000 mm sont utilisées comme métaux d’apport pour le soudage manuel. Pour les procédés mécanisés, des fils de 0,8 mm à 1,2 mm sont généralement enroulés sur des bobines de diamètres divers d’un poids de 1 à 15 kg. En général, le courant continu est utilisé avec une polarité négative sur l’électrode en tungstène.

Pour obtenir un soudage GTAW parfait, il convient de prendre en compte plusieurs paramètres concernant l’électrode de tungstène, comme la composition de son matériau, le diamètre, l’angle et la forme de l’embout ou la charge thermique. Les paramètres de soudage peuvent être réglés selon des tableaux standard ou à l’aide de machines de soudage sophistiquées prenant en charge des fonctions intelligentes comme Böhler Welding EasyArc.

Le champ d’application s’étend du soudage de sections minces de nuances d’acier non allié, moyennement allié et inoxydable au soudage à la racine de haute qualité dans des plaques et des tubes plus épais. Le soudage GMAW est le procédé de choix pour les matériaux non ferreux comme les alliages d’aluminium, de magnésium ou de cuivre.

Contacts

Find the local contact persons for your request.

lire la suite

Application Services

Your added value.
Product and technical consultation, process optimization, education and training.

lire la suite

Downloads

In our download section you´ll find a wide range of certificates, product folders, brochures, images & logos.

lire la suite