Responsabilité d’entreprise : nouvelles données sur la gestion durable 2 Minutes de temps de lecture
Engagement

Responsabilité d’entreprise : nouvelles données sur la gestion durable

La fiche d’informations sur la responsabilité d’entreprise a été mise à jour et est dès à présent disponible – en ligne et en 14 langues. Les faits essentiels sont en outre présentés dans un diagramme d’information.

Informations sur la gestion durable – compactes et à jour

Depuis l’année dernière, les activités relevant de la responsabilité sociétale du groupe voestalpine sont également publiées dans un rapport et dans sa version succincte, la fiche d’informations sur la responsabilité d’entreprise. Tous les diagrammes ainsi que les contenus indispensables ont à présent été mis à jour avec les chiffres et les données de l’exercice 2014/2015. Outre les versions en langue allemande et anglaise, la fiche d’information peut désormais être téléchargée en 12 autres langues sur www.voestalpine.com/cr. Des exemplaires imprimés peuvent être commandés par courriel à cr@voestalpine.com.

Les investisseurs et analystes de voestalpine attachent une grande importance à une information tout à la fois complète et standardisée, et les clients tiennent également compte de ces données et faits pour l’évaluation de leurs fournisseurs.

En couverture : une pièce usinée

Sur la couverture de la fiche d’informations, nous présentons à nouveau une pièce usinée par un apprenti de voestalpine – l’un des ouvrages réalisés pour le dernier rapport sur la responsabilité d’entreprise. À l’époque, douze jeunes en formation s’étaient penchés sur le thème de la durabilité et de la responsabilité de l’entreprise, ainsi que sur les contenus du rapport. Ces résultats tout à fait remarquables sont présentés en tant que photographies grand format dans le rapport et les fiches d’information.

2015-infografik-cr-FR

Renseignements complémentaires :

  1. Susie - 13. May 2016 - 23:54
    Les Å“uvres sont de plus en plus lassantes par leur monumentalité, non ? Dommage aussi qu’un surréalisme à deux francs envahisse bien des expos et galeries. Il ne suffit pas de faire des répliques d’objets en énorme pour donner quelque chose d&Ãesuo;intr©rssqant. N’est pas Claes Oldenburg qui veut. (A mon avis !)