Visite de l’ambassadeur de France sur le site voestalpine de Kapfenberg 3 Minutes de temps de lecture
Mobilité

Visite de l’ambassadeur de France sur le site voestalpine de Kapfenberg

À l'occasion de l'Euro 2016, les activités économiques des entreprises autrichiennes en France, pays d'accueil de la compétition, attirent elles aussi l’attention. Mardi 14 juin 2016, Pascal Teixeira da Silva, ambassadeur de France en Autriche, a visité à Kapfenberg le site de production de Böhler Schmiedetechnik, filiale de voestalpine.

engine-mountLa France représente, en particulier dans le domaine de l’aéronautique, un marché important pour l’entreprise. Leader mondial dans le domaine des pièces forgées spéciales à destination de l’aéronautique, Böhler Schmiedetechnik est, entre autres, fournisseur du constructeur aéronautique Airbus.

ambassadeur-france-kapfenbergCes dernières années, voestalpine s’est établi en France, tout particulièrement dans le secteur en pleine croissance qu’est la mobilité, comme partenaire important de l’industrie automobile, ferroviaire et aéronautique. Les produits et technologies pour l’aéronautique fabriqués sur le site de Kapfenberg ont joué un rôle central lors de la visite de l’ambassadeur de France, Pascal Teixeira da Silva, chez Böhler Schmiedetechnik, une filiale de la Special Steel Division du groupe voestalpine. Tous les programmes du grand constructeur français Airbus comportent aujourd’hui des pièces à très forte sollicitation provenant de l’entreprise styrienne. Les pièces fournies sont, par exemple, des composants pour les réacteurs et les bâti-moteurs, pour le fuselage, la voilure et les empennages ainsi que des pièces pour les trains d’atterrissage, les portes et les trappes.

Dans le cadre de la visite de l’usine, l’ambassadeur Pascal Teixera da Silva est aussi allé voir le cœur du site de production de Kapfenberg – l’une des plus grandes presses à vis du monde, sur laquelle, grâce à une puissance de 35 500 tonnes, sont forgées des pièces aux contours proches de l’état final. Ce mode d’usinage permet des réductions de poids des composants aéronautiques fortement sollicités sans faire de compromis sur la sécurité. Ainsi, par exemple, une pièce forgée en titane d’à peine 70 kg servant de fixation pour le réacteur est exposée à une force de poussée de plus de 200 000 CV et son poids doit donc être réduit en conséquence.

Le volume de commandes annuel de l’industrie aéronautique française, d’une valeur d’environ 73 milliards d’euros (2014) continue à promettre de bonnes perspectives de marché pour Böhler Schmiedetechnik, entreprise du groupe voestalpine.

voestalpine en France

voestalpine est représentée en France, où se déroule cette année le championnat d’Europe de football, par douze sociétés issues des quatre divisions du groupe. Au cours de l’exercice 2015/16, le groupe d’entreprises en France a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 470 millions d’euros et a employé au total environ 900 collaborateurs. Parmi les plus gros clients dans le pays on compte aussi, outre Airbus, le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën ou la société de chemins de fer SNCF. Environ 3 % des actions de voestalpine sont la propriété d’investisseurs français.

BÖHLER Schmiedetechnik GmbH & Co KG

Entreprise de transformation du métal, Böhler Schmiedetechnik, filiale de la Special Steel Division du groupe voestalpine, est spécialisée dans la fabrication de pièces forgées spéciales à partir de matériaux à hautes performances comme les alliages de titane, les aciers hautement alliés et les alliages à base de nickel. L’aéronautique constitue depuis plus de 20 ans le marché principal de l’entreprise – aujourd’hui, plus de 90 pour cent du chiffre d’affaires d’environ 240 millions d’euros (exercice 2015/2016) est réalisé dans ce secteur. Tous les constructeurs aéronautiques importants embarquent à leur bord des technologies de Böhler Schmiedetechnik.