Les réacteurs, propulseurs d’avions et de la recherche 3 Minutes de temps de lecture
Mobilité

Les réacteurs, propulseurs d’avions et de la recherche

Les réacteurs d'avion occupent une place centrale dans la recherche et le développement. Un exemple de chez BÖHLER Schmiedetechnik.

Des composants soumis à des efforts extrêmes

Disques de réacteurs

Disques de réacteurs signés BÖHLER Schmiedetechnik. © BÖHLER Schmiedetechnik

Des vitesses au-delà du mur du son, des forces énormes, des températures élevées. Les composants des réacteurs d’avion, notamment les disques, sont soumis à des conditions extrêmes. Ceci constitue un véritable défi pour les chercheurs et concepteurs du secteur aérospatial. Si les températures de combustion élevées qui règnent dans le groupe de propulsion améliorent l’efficience de l’avion, elles augmentent en même temps l’effort thermique auquel sont soumis les composants. L’une des méthodes permettant de parer à cela consiste par exemple à modifier les alliages réfractaires utilisés à base de titane, de nickel et d’acier.

Les réacteurs, moteurs du développement

Bernd Oberwinkler

Bernd Oberwinkler lors du calcul des caractéristiques. © BÖHLER Schmiedetechnik

« Bien souvent, les constructeurs de réacteurs sont à l’origine de matériaux », explique Gerhardt Gerstmayr, directeur des ventes chez BÖHLER Schmiedetechnik. De tels développements constituent toutefois un long processus qui ne se fait pas en un jour. Le contrôle de qualité et la certification des nouveaux matériaux peuvent à eux seuls prendre dix ans. Le défi technologique de l’avenir consiste avant tout à exploiter au maximum les possibilités d’un matériau, dans le cadre étroit des spécifications du fabricant.

Des cycles de développement courts afin de minimiser les coûts

© BÖHLER Schmiedetechnik

© BÖHLER Schmiedetechnik

Martin Stockinger, directeur Business Development, Research & Innovation chez BÖHLER Schmiedetechnik, décrit un autre grand levier d’action sur la chaîne de création de valeur des « réacteurs ». La formule magique consiste ici à raccourcir les cycles de développement, notamment en ce qui concerne le disque du réacteur, un composant critique. Sur la base d’une géométrie donnée par le client, des traitements thermiques et des processus de forge sont simulés à l’aide de la méthode des éléments finis. Les qualités mécaniques attendues du disque sont ensuite modélisées et remises au client avec un profil.

"Nous fournissons ainsi au client un produit qui présente des propriétés mécaniques sur mesure, un service que BÖHLER Schmiedetechnik est la seule à proposer. "
ZitatMartin Stockinger

Les disques de réacteur

  • sont des pièces centrales dans les réacteurs en acier et les turbines à gaz ;
  • fournissent la base de fixation des ailettes de turbine ou de compresseur ;
  • effectuent plusieurs milliers de tours par minute, jusqu’à 1,5 fois la vitesse du son ;
  • doivent résister à des températures élevées ;
  • sont des pièces dites « critiques », car leur défaillance entraînerait une panne de réacteur.

Pour plus d’informations